Comment financer son projet de création d’entreprise ?

Les gouvernements à travers le monde encouragent les jeunes à se lancer et s’investir pleinement dans l’entrepreneuriat. Même si certaines personnes peuvent faire croire qu’il est facile de se lancer, ce n’est pas tout à fait le cas. Pour se lancer dans l’auto entrepreneuriat, il faut avoir un minimum de financement, ce qui est peu compliqué à obtenir. Heureusement, si vous êtes en France, vous pourrez bénéficier d’aides et de financement sous diverses formes. Voici quelques exemples.

Crédit solidaire

Il faut savoir qu’il existe des fondations, des réseaux et associations d’entrepreneurs qui viennent en aide aux jeunes entrepreneurs. Lorsque le projet que vous voulez entreprendre est intéressant et à une chance de réussir, vous pouvez facilement gagner un financement. L’aide que ces entités proposent se présente sous formes de prêts d’honneur ou de microcrédit. Le montant du prêt, les taux de remboursement et les conditions de payement diffèrent en fonction du projet à réaliser. Rendez-vous sur Place à l'emploi pour en savoir davantage sur ce type de financement.

OSEO

Les institutions financières et les banques proposent, elles aussi, des aides pour les entrepreneurs. Le groupe Bpifrance à travers l’OSEO travaille en collaboration avec ces établissements pour donner un coup de pouces aux entreprises naissantes. Le crédit à taux zéro est l’une des nombreuses formes financements que prend les aides de l’OSEO. En cas de projet innovant, le porteur de projet peut même bénéficier de subventions de la part de cet organisme de Bpifrance.

Le Nouvel Accompagnement pour la Création et le Reprise d’Entreprise

Cet aide proposé par un organisme conventionné par l’État est connu sous l’acronyme NACRE. Il concerne les entrepreneurs de moins de 30 ans qui souhaitent monter une entreprise ou reprendre une existante. C’est aussi un prêt à taux zéro. Cet aide à cependant la particularité de suivre le projet de la phase de démarrage à la phase de développement.