Comment utiliser le lait au jardin pour le bien-être de vos plantes ?

Le lait est un agent antifongique naturel, qui contient une variété de substances qui limitent la croissance des spores fongiques. En particulier, il aide à lutter contre l'oïdium, une maladie fongique parasitaire qui peut attaquer les plantes qui poussent dans le jardin. Par conséquent, le lait peut être un allié pour le succès et l'amélioration des cultures. Cet article vous illustre comment l’utiliser dans votre jardin.

Le lait pour éviter le cul noir de la tomate

Si vous avez un jardin actuellement, vous avez peut-être constaté de nombreux cas de « cul noir » ou de nécrose pendant la période de floraison des plants de tomate. En effet, le cul noir est dû à la sécheresse parce que la plante n'arrive plus à avoir de l'eau pour absorber le calcium dont elle a besoin. Vous devez savoir qu'une option parmi tant d'autres consiste à utiliser du lait pour fournir au plant de tomate le maximum de calcium nécessaire. Une chose vous taraude donc l'esprit ; comment traiter les tomates avec du lait ? À la question, nous vous répondrons qu'il faut juste arroser vos plants avec le lait afin de dissoudre le calcium autant que possible. Que ce soit en traitement préventif (une fois par semaine) ou curatif (chaque jour) vous devez faire le mélange dans un arrosoir de manière à ce que le lait n'occupe que 1/10 de tout le mélange, soit 1/10 de lait et 9/10 d'eau. Cette quantité, parce qu’au-delà, votre plant de tomate peut avoir des séquelles d'un abus. Après votre mélange, il suffit d'arroser directement sur les feuilles afin de faire diminuer considérablement l'espace occupé par l’oïdium sur les feuilles de vos plants.

Opter pour la préparation d’une solution de lait antifongique

Le lait antifongique ne peut pas être utilisé tel quel. À cet effet, vous devez le préparer dans une solution avant de l’appliquer. Ainsi, prélever un volume de l’ait demi-écrémé ainsi que neuf volumes d’eau que vous mélangerez. Vous devez suivre ces proportions à la lettre puisqu’une solution moins dosée en lait serait inefficace et une autre trop dosée engendra des maladies autres que celles que vous souhaitez prévenir ou éliminer. Le lait demi-écrémé est préférable au lait entier, car il dégage une odeur désagréable lorsqu'il est décomposé.
En somme, le lait regorge assez de vertu pour le bien-être de vos plantes. Alors, n'hésitez pas à l'adopter pour éviter les maladies courantes des plantes.