Le saule pleureur : un arbre majestueux et au charme romantique

Il existe une variété de plantes et d’arbres pour embellir son jardin. Même si cela nécessite un entretien spécial, certains arbres et plantes procurent un vrai bonheur et un bien-être général. Le saule pleureur en fait parti. Découvrez à travers cet article, la particularité du saule pleureur.

Comment se caractérise le saule pleureur ?

Facilement reconnaissable, le saule pleureur est un arbre très ornemental. Pour plus de détails, visitez https://www.plantesplaisirspassions.com/saule-pleureur.htm. Ses longues branches-lianes tombantes sont la raison de son appellation de pleureur. Son feuillage fin et bruissant s'accorde en parfaite harmonie avec le vent ; ce qui lui donne un air très romantique. D'origine asiatique, le saule pleureur fait partie de la famille des Salicacées et son nom scientifique est le Salix babylonica. On le retrouve très souvent au bord des rivières et des mares.

Cependant, il peut être planté dans un jardin ou une terrasse, mais à condition qu’ils soient assez vastes et isolés. Ainsi, grâce à sa croissance rapide, le saule pleureur atteint en peu de temps de grandes proportions avec une envergure importante. Il adore les sols frais, humides et bien drainés. Mais il peut être planté aussi dans un sol ordinaire. De nature rustique, il apprécie aussi bien le soleil qu’une ombre légère. Il a une taille moyenne de 10 à 30 mètres de hauteur et ses branches sont très flexibles.

Quelques conseils pour une plantation réussie du saule pleureur

Pour faciliter l'enracinement, vous pourrez planter le saule pleureur de préférence à l'automne. Il pourra facilement s’adapter en proximité d'eau, car il en a besoin. Cependant, il peut être aussi planté sur un sol ordinaire, mais éloigné des habitats, car il prend beaucoup de place. Ainsi, vous devez l'arroser régulièrement pendant ses deux premières années.

Généralement, le saule pleureur ne nécessite pas un grand entretien. Vous pouvez le tailler en raccourcissant les rameaux qui atteignent le sol ou couper les branches mal orientées. Par contre, vous devez faire attention en coupant de petites branches, car il s’agit d’un arbre qui ne cicatrise pas bien. Pour cela, il est conseillé de le faire en hiver avant que les feuilles n'apparaissent.