Trois types de réacteurs nucléaires performants

Il existe plusieurs types de réacteurs nucléaires dans le monde. Ces différents réacteurs utilisent une gamme différente de technologies. Ils sont également regroupés en fonction de composants spécifiques. Il s'agit du combustible, du liquide de refroidissement et du modérateur. Quels sont les différents types de réacteurs nucléaires qui existent ? Découvrez-en quelques-uns à travers cet article.

Le REB : réacteur à eau bouillante

Un réacteur nucléaire est une source d'énergie qui présente de nombreux avantages. C'est pourquoi certaines entreprises, comme celle qui fait l'objet d'un article sur ce site, se sont lancé le défi de créer un réacteur nucléaire pour alimenter les quatre coins du monde. Il existe plusieurs types de réacteurs, dont le réacteur à eau bouillante. 

Ce type de réacteur représente environ un quart des multiples réacteurs qui existent dans le monde. Ils sont généralement construits aux États-Unis, en Russie, en Suisse et au Japon. Le réacteur à eau bouillante fonctionne avec de l'uranium enrichi. Il fonctionne de manière similaire aux autres types de réacteurs. 

Il existe également le réacteur à eau pressurisée, mais la différence entre ces deux réacteurs est qu'il n'y a qu'un seul circuit d'eau avec le réacteur à eau bouillante, ce qui n'est pas le cas avec le réacteur à eau pressurisé. De plus, la vapeur produite est envoyée directement aux turbines sans détour.

RNR : Réacteurs à neutrons rapides

Ils utilisent un combustible fortement enrichi en uranium et en plutonium sous forme d'oxyde. C'est un combustible de référence. Ils utilisent également des combustibles tels que : carbure, nitrure, etc. Par ailleurs, les réacteurs à neutrons rapides n'utilisent pas de modérateur. Ils exploitent donc pleinement le potentiel énergétique fourni par le combustible. Cela signifie qu'ils ne dépendent d'aucune autre source d'énergie que le combustible.

Autres types de réacteurs

Les réacteurs varient également en fonction de leur génération. Par exemple, il existe des réacteurs de deuxième et de troisième génération. Les réacteurs de deuxième génération sont légèrement plus anciens que les réacteurs de troisième génération. Cela explique le fait que les réacteurs de troisième génération sont plus équilibrés. En d'autres termes, les réacteurs de troisième génération ne présentent pas de saut technique. Ils sont plus avancés que ceux de la deuxième génération. Les réacteurs de troisième génération sont en quelque sorte une version améliorée des réacteurs de deuxième génération, ce qui explique leur efficacité et leur aspect évolutif.